Annonce du 29. avril 2010

Le spam « pharmacie » se camoufle mais reste toujours aussi actif

G Data Software a analysé une vague de spam « pharmacie » et livre ses conclusions : caché derrière des sujets d’actualités, les courriels indési-rables de vente de médicaments continuent d’inonder le Web.

Les cybercriminels rivalisent d’ingéniosité pour faire cliquer les internautes sur des sites de ventes de produits pharmaceutiques en ligne. Tous les sujets sont bons pour attirer le client. Il y a quelques semaines, les activités du volcan Islandais Eyjafjallajoekull étaient à la une des journaux. Elles faisaient aussi le bonheur du spam qui reprenait les titres les plus accrocheurs dans ses objets. Tous les sujets d’actualité sont aujourd’hui utilisés pour contourner les systèmes de filtrage.
Pour illustrer ce fonctionnement, G Data Software a analysé une vague de courriels indésirables : 900 spams en apparence différents, mais finalement très proches.

Un même courriel, mais des objets différents
Le courriel indésirable prend la forme d’une newsletter émise par MSN. Le corps du texte est identique et les adresses mails utilisées sont toutes Russes (extension.ru). Les similitudes s’arrêtent là. Sur les 900 courriels collectés, aucun n’a le même objet. Et tous tournent autour de l’actualité.

 Qui se cache derrière cette campagne ?
Les liens intégrés dans ces courriels pointent tous vers un même site « Canadian Pharmacy». Plusieurs domaines sont utilisés. Tous ont été enregistrés il y a quelques jours par l’intermédiaire de 4 sociétés chinoises.

 

Domaines  identifiés
•   usuallife.com
•   extolbell.com
•   peopleeasy.com
•   flairfew.com
•   sugarspoke.com
•   themreply.com [hors ligne]
•   seemlychief.com [hors ligne]
•   givingvery.com [hors ligne]
•   allownine.com [hors ligne]
•   quartwin.com [hors ligne]
•   maxistood.com [hors ligne] 

 

 

Sociétés propriétaires des domaines
• CHINA SPRINGBOARD INC (Chine)
• BIZCN.COM, INC. (Chine)
• BEIJING INNOVATIVE LINKAGE TECHNOLOGY LTD (Chine)
• 35 TECHNOLOGY CO., LTD (Chine) 
Tous les sites Web sont hébergés sur le même serveur situé en Chine. Cependant, les serveurs changent. Depuis le début de la recherche, G Data a déjà identifié deux migrations. 

Les moyens pour contourner les filtres antispam
Sur les 900 courriels analysés, il n’est jamais fait mention du terme médicament ou Pharmacie. Ces termes induiraient automatiquement l’activation du filtre antispam sur les solutions avec analyse de contenu. De même, tous les objets sont différents. Ainsi, 825 comportaient un mot unique commençant par « a » (mot en italique dans les extraits ci-dessous). Cette intégration automatique d’un mot à l'extrémité de la ligne d’objet est un autre système utilisé par les spammeurs pour déjouer la vigilance des filtres antispam. Tous les objets étant différents, aucun courriel n’est identifiable comme étant indésirable.

Exemples des objets des courriels indésirables collectés :
· 200,000 flood Shanghai Expo preview acoustics
· Air travel updates amid volcanic ash addibility
· Alain Robert: Living on the edge adamances
· Apple posts record quarter accordingly
· AT&T unveils Buzz.com aerobatics
· Cairo reporter on the city’s best actifier
· China pays tribute to quake victims acarpous
· China under growing currency pressure alamos
· Chrysler in $143M profit aitch
· Conservatives unveil manifesto acnodes
· Country profile: Georgia aglets
· Cricket: IPL is hit by corruption claims agnails
· Enjoy a glass of Georgian wine acatholic
· Eruption's disruption to business actualist
· Fears volcano chaos will continue advising
· Football: Bayern smash seven goals afters
· Football: Inter fight back to stun Barca accommodated
· Football: Lyon target win over Bayern adenological
· Fraud Case upstages Goldman results agrestic
· Georgia's 47-year-old prima ballerina  agednesses
· ‘Glee’ + Madonna = perfection accesoiries
· Goldman Sachs was top Obama donor abdications

Pour bloquer les courriels indésirables, G Data Software utilise dans ses solutions un système d’analyse et de blocage basé sur les méthodes d’envoi des courriels, et non sur leur contenu. Une technologie plus efficace contre ces vagues de spam.

Annonce du 29. avril 2010

Contact Presse

G DATA Software France SARL

Jérôme Granger

Public Relations Manager France

2A, rue Danton

92120 Montrouge

Tél: +33 (0)1 41 48 51 46

Mail: Jerome.granger@remove-this.gdata.fr