Annonce du 11. décembre 2014

Baromètre G DATA des dangers ciblant Android

G Data a enregistré plus de 700 000 nouveaux dangers ciblant Android sur le 1er semestre 2014.

Avec 563 millions d’appareils sous Android vendus sur les 6 premiers mois de l’année, le système de Google constitue une cible de choix pour les cybercriminels. Ainsi, 751 136 nouveaux codes malveillants ciblant cette plateforme ont été détectés par G DATA durant le 1er semestre, soit une augmentation de 12 % comparée au semestre précédent. Face à cette augmentation des codes nuisibles, le manque de mises à jour régulières des appareils par les constructeurs constitue un important problème de sécurité. Près de 70 % des appareils sous Android en circulation sont équipés d’un système obsolète (données de novembre 2014).

Aperçu de la menace sur Android

Au premier semestre 2014, le nombre de nouveaux codes malveillants ciblant les appareils mobiles a atteint 751 136, ce qui représente une augmentation de 12 % du nombre total de nouveaux fichiers comparé au second semestre 2013. En moyenne, G DATA découvre 4 200 nouveaux échantillons de logiciels malveillants ciblant Android par jour.

Les logiciels de rançon ciblent aussi Android

Si jusqu’alors les logiciels de rançon ciblaient principalement les plateformes Windows, ils s’attaquent maintenant à Android. Ces malware communément appelés « virus gendarmerie » bloquent le système et invitent la personne ciblée à payer une rançon si elle veut accéder de nouveau à son ordinateur et à ses données.
À la différence du système Windows qui peut être attaqué via une simple navigation Internet, le vecteur d’infection sur Android passe par l’installation d’une application infectée. Peu présentes sur le Play Store officiel, les applications contrefaites pullulent sur les App stores alternatifs.

Des systèmes vulnérables par manque de mise à jour

Les chiffres de déploiement des différentes versions Android installées dans les appareils en circulation montrent que trop peu d’utilisateurs disposent des dernières versions du système (https://developer.android.com/about/dashboards/index.html).

Seulement 1 appareil sur 3 actuellement en circulation dispose de la version KitKat (la plus récente lors de l’étude réalisée en novembre). Dans le détail, environ 10 % des utilisateurs d’appareils sous Android utilisent encore le système Gingerbread, une version publiée en 2010 et dont la dernière révision date de 2012.
Cette situation, entretenue par les constructeurs, qui une fois leurs appareils vendus refusent bien souvent de les mettre à jour, exposent les utilisateurs de ces systèmes obsolètes à des problèmes de sécurité.

Télécharger le G DATA MobileMalware Report H1 2014

Media:

Files:

Annonce du 11. décembre 2014

Contact Presse

G DATA Software France SARL

Jérôme Granger

Public Relations Manager France

2A, rue Danton

92120 Montrouge

Tél: +33 (0)1 41 48 51 46

Mail: Jerome.granger@remove-this.gdata.fr