Annonce du 02. juillet 2012

Des vacances sans risques numériques

Des vacances sans soucis passent souvent par la mise en application de quelques simples conseils pratiques. La fermeture des arrivées d’eau, des portes et fenêtres prévient par exemple de quelques déconvenues lors du retour. La réalisation d’une photocopie du passeport en cas de perte ou de vol (surtout lors d’un voyage à l’étranger), est une autre précaution qui peut se révéler utile. De son côté, l’informatique ne s’exempte pas de bons conseils. Dans cette époque ultraconnectée où bon nombre de vacanciers apportent un appareil électronique sur leur lieu de villégiature (ne serait qu’un smartphone), certaines précautions doivent être prises afin d’éviter les mauvaises surprises. G Data fait le point sur les risques et donne ses conseils afin de passer un été numérique sans problème.

Wi-Fi or not Wi-Fi ?
Hors du réseau de l’habitation, les accès Wi-Fi publics sont très séduisants. Ils permettent d’accéder à Internet sans surcoût. Mais sur ce type de réseaux ( café, hôtel…),  la sécurité n’est pas garantie.
Le risque : Sur une connexion ouverte (non cryptée) des utilisateurs utilisant ce même réseau sont capables de récupérer les informations qui y transitent. Si cette connexion Internet est par exemple utilisée par l’internaute pour accéder à ses comptes en ligne ou consulter ses messageries Internet (webmail), il est techniquement possible que des personnes mal intentionnées récupèrent ses identifiants de connexion.
La solution : Sur ce type de réseau ouvert ou partagé, la saisie d’informations confidentielles est à proscrire. Pour une plus grande sécurité, il est préférable d’utiliser une connexion 3G. En créant par exemple un point d’accès Wi-Fi avec son smartphone et en utilisant son mode modem.

Cybercafé et point Internet
Pour consulter ses emails à l’étranger, la solution la plus simple consiste à utiliser les cybercafés ou les points Internet. Pratique et financièrement avantageuse, cette pratique mérite toutefois beaucoup de prudence, car sur les ordinateurs disponibles dans ces endroits, vous ne savez pas vraiment sur quoi vous saisissez vos données.
Le risque : Pas toujours équipés d’antivirus performants, les ordinateurs accessibles dans ces espaces Internet peuvent renfermer des codes malveillants capables de récupérer identifiants et mots de passe saisis. Un autre risque réside dans les historiques et l’enregistrement automatique des informations dans les formulaires.
La solution : Autant que possible, la consultation des comptes bancaires à partir d’ordinateur public est à proscrire. Pour envoyer des emails, la meilleure méthode consiste à créer une adresse spécifique pour le voyage, qui sera communiquée avant le départ à tous les contacts. Ceci évite d’exposer l’adresse email courante à des risques de vol de mots de passe.

Smartphone où es-tu ?
Sur la plage ou en sortie, les occasions de perdre ou se faire voler son téléphone ne manquent pas.
Le risque :  Perdre son smartphone ou sa tablette n'est pas seulement une péripétie gênante. Elle est aussi dangereuse dans le cas où l’appareil contient des données personnelles qui peuvent tomber entre de mauvaises mains.
La solution : Configurer le blocage de l’appareil après quelques secondes d’inactivité est la première des protections à mettre en place. Elle évite une incursion trop aisée dans le téléphone. Sur un smartphone Android, installer une solution telle que G Data MobileSecurity 2 est une autre solution possible. En plus de pouvoir effacer les données contenues dans l’appareil à distance, l’utilisateur peut géolocaliser le téléphone égaré.

Annonce du 02. juillet 2012

Contact Presse

G DATA Software France SARL

Jérôme Granger

Public Relations Manager France

2A, rue Danton

92120 Montrouge

Tél: +33 (0)1 41 48 51 46

Mail: Jerome.granger@remove-this.gdata.fr