Annonce du 08. octobre 2009

Le Netbook, PC Zombie en puissance

Peu encombrants et financièrement accessibles, les Netbooks connaissent une forte croissance. Fin 2009, plus de 30 millions d’internautes dans le monde utiliseront ce type d’ordinateur pour naviguer sur Internet*. Ils seront plus de 60 millions en 2010 ! Un afflux de machines pas toujours bien sécurisées qui  pourrait à terme poser des problèmes globaux de sécurité.

 

Les tarifs agressifs des Netbooks participent à leur succès grandissant. Pour moins de 300 € il est possible de s’équiper d’un ordinateur portable fonctionnel et pratique. Un matériel adapté à la navigation Internet, mais totalement ouvert aux risques d’infection. Trop d’utilisateurs de Netbook s’interrogent en effet sur le bien-fondé d’une solution de sécurité pour leur mini portable.

Ralf Benzmüller, directeur du G Data Security Labs : « Délaisser la protection de son Netbook est une démarche dangereuse. Les Netbook sont utilisés principalement pour la navigation Internet et beaucoup d’infections se propagent justement via les sites Web. Avec un Netbook infecté, la connexion Internet de l’utilisateur peut être détournée à des fins criminelles (envoi de spam, attaque DDos, Botnet…). Imaginez si cette non-protection se généralisait chez les millions d’utilisateurs de Netbook attendus dans les années à venir. L’impact sur la santé du réseau Internet serait considérable.»


 

 

Pourquoi et comment protéger son Netbook ?
G Data répond aux 3 questions principales que se posent les utilisateurs :

1 - Dépenser 40 € pour sécuriser un Netbook à 300€, est-ce bien utile ?
Perte de données ou réinstallation du système, sans protection les risques de problèmes sont grands. Les solutions de sécurité ont un prix, celui de la tranquillité. Chez G Data, la suite InternetSecurity pour Netbook est commercialisée au tarif conseillé de 39,95 €, un des meilleurs prix du marché. Elle inclut une clé USB de 2 Go qui peut être utilisée pour stocker ou échanger des données.

2 - Et les solutions gratuites ?
Le Netbook est principalement destiné à la navigation et à la communication Internet, soit une exposition constante aux dangers. La connexion à des réseaux hétérogènes en situation de mobilité (3G, Wi-Fi) ajoute un niveau de risque supplémentaire. Si une solution gratuite permet au mieux de se prémunir d’une attaque virale, elle ne garantit pas une protection optimale contre les tentatives d’intrusion par exemple.

3 - Les suites de sécurité ne sont-elles pas trop gourmandes ?
Processeurs basse consommation à 1,6 GHz et 1 Go de mémoire vive, les configurations minimales des miniportables sont loin d’être négligeables. Une puissance largement suffisante pour gérer sans sourciller les processus d’une suite de sécurité telle que celle de G Data. Sans protection, quelques jours suffisent pour infecter un système. Il serait alors beaucoup plus ralenti avec les processus cachés des codes nuisibles que par une suite de sécurité.


*Selon étude du cabinet Gartner du 23 sept. 2009. 25 millions de miniportables devraient être vendus cette année dans le monde, soit près de 10 % des ventes globales d’ordinateur. Il devrait s’en vendre environ 37 millions en 2010.

Annonce du 08. octobre 2009

Contact Presse

G DATA Software France SARL

Jérôme Granger

Public Relations Manager France

2A, rue Danton

92120 Montrouge

Tél: +33 (0)1 41 48 51 46

Mail: Jerome.granger@remove-this.gdata.fr