INTÉGREZ LA SÉCURITÉ BYOD À VOTRE RÉSEAU.

LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE POUR LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES


CLIENT

  • Secteur : Enseignement
  • Pays : Pays-Bas
  • Taille : 6 000 étudiants
  • Réseau : Réseau multi-sites comprenant le BYOD

DÉFIS

  • Se tenir informé de l’état de sécurité du réseau
  • Empêcher l’infection du réseau par des appareils BYOD

 

NOTRE SOLUTION

  • Excellent taux de détection des logiciels malveillants
  • Intégration transparente de la sécurité BYOD à la sécurité du réseau
  • Restreindre l’utilisation des applications, des périphériques et d’Internet

AVANTAGES

  • Pas d’infections de logiciels malveillants
  • Protection efficace des appareils BYOD
  • Économie d’argent grâce à des prix compétitifs

NOTRE RÉSEAU EST MANIFESTEMENT MIEUX PROTÉGÉ. NOUS AVONS RÉSOLU

NOS PROBLÈMES BYOD. ET NOUS POUVONS COMPTER SUR UN SUPPORT TECHNIQUE

REMARQUABLE PAR E-MAIL, TÉLÉPHONE OU SKYPE. 

Raymond Bernaert, administrateur IT

Les réseaux scolaires sont vulnérables à de nombreux types d’attaques, non seulement suite à des activités malveillantes sur les ordinateurs de l’école, mais de plus en plus à cause des ordinateurs portables, smartphones et tablettes appartenant aux élèves.

Les établissements ROC Kop van Noord-Holland et Scholen aan Zee dispensent un enseignement secondaire, des formations professionnelles et des formations pour adultes sur huit sites situés à Den Helder, Schagen et Julianadorp (Pays-Bas). Les deux écoles mettent essentiellement l’accent sur l’apprentissage numérique et ont réalisé de gros investissements dans un environnement et une infrastructure d’apprentissage numérique. Il y a deux ans, Scholen aan Zee est passée à la vitesse supérieure en lançant le projet Flex-IT qui encourage les élèves à apporter un ordinateur portable à l’école. Les départements informatiques de ROC Kop van Noord-Holland et de Scholen aan Zee ont fusionné en 2005. Le nouveau département gère l’environnement informatique pour les deux établissements et offre une assistance à plus de 6 000 élèves et étudiants. Jusqu’à récemment, les écoles protégeaient leur réseau au moyen de produits vendus par l’un des plus grands fournisseurs de solutions de sécurité. « Sa solution nous donnait un faux sentiment de sécurité, explique Raymond Bernaert, l’administrateur IT. Le logiciel fournissait rarement des notifications et nous pensions donc à tort que notre réseau était sûr. » Les ordinateurs portables des élèves ont été le plus gros défi à relever. Les écoles avaient déjà été confrontées à des infections de logiciels malveillants qui pouvaient être imputées à leur politique Bring Your Own Device (BYOD). « Notre Active Directory a été attaqué. Le logiciel malveillant a tenté à plusieurs reprises de se connecter avec différents mots de passe. Après l’échec de trois tentatives, les comptes ont été bloqués en quelques minutes et nous nous sommes retrouvés avec des centaines de comptes Active Directory bloqués qui ont tous dû être débloqués manuellement, explique Bernaert. Le personnel et les étudiants croisaient les bras - ce qui était une perte de temps inacceptable. » De plus, il s’est avéré difficile d’obliger les élèves à installer une solution de sécurité sur leurs propres ordinateurs. Vu que les ordinateurs portables sont la propriété des élèves, les écoles ne peuvent pas utiliser leurs propres licences logicielles.

SOLUTION INTÉGRATION TRANSPARENTE DE LA SÉCURITÉ BYOD À LA SÉCURITÉ DU RÉSEAU

C’est à ce moment-là que les écoles ont décidé de chercher une nouvelle solution de sécurité. La future solution devait avoir des taux élevés de détection des logiciels malveillants, des possibilités de déploiement sur des appareils privés appartenant aux élèves ainsi que des coûts de licence raisonnables. Le département informatique a rapidement fait la connaissance de G DATA. « Nous avons commencé à tester leurs produits et avons immédiatement remarqué que les taux de détection des logiciels malveillants étaient bien plus élevés que ceux de la solution que nous utilisions, raconte Bernaert. De plus, G DATA est arrivé avec une solution qui réduisait les risques liés aux ordinateurs portables des élèves. Ils ont fait une offre nous permettant d’acheter des licences à prix réduit pour les appareils privés de tous nos élèves et employés. À partir de l’année prochaine, nous installerons G DATA par défaut sur tous les ordinateurs portables que nous fournissons. Dès lors, tous les PC qui veulent accéder à notre réseau devront d’abord l’installer. » Après avoir choisi G DATA, Bernaert a assisté à l’une des formations techniques gratuites proposées par la société. Pendant la formation, le module PolicyManager faisant partie de la solution globale Endpoint Protection Business de G DATA a éveillé son intérêt. « Le module PolicyManager résout un problème auquel nous sommes confrontés au quotidien. Les élèves passent souvent des tests sur leurs ordinateurs portables, mais certaines applications sont interdites, comme le correcteur orthographique de Word et l’accès Internet. Grâce à PolicyManager, les applications peuvent être facilement bloquées, de sorte que les professeurs ne doivent pas contrôler tous les ordinateurs portables pendant le test. »

AVANTAGES

Même si tous les modules de la solution Endpoint Protection Business n’ont pas encore été déployés, les avantages sont déjà évidents. Bernaert : « Notre réseau est manifestement mieux protégé. Nous avons résolu nos problèmes BYOD. Et nous pouvons compter sur un support technique remarquable par e-mail, téléphone ou Skype. J’ai le numéro de portables de pratiquement tous les employés de G DATA. Ils ont même promis de décrocher si j’appelle la nuit. Heureusement que je n’ai pas encore dû mettre cette promesse à exécution ! »